ASPE et ALZHEIMER

ASPE  et  ALZHEIMER

Etude du gérontopôle de Toulouse sur les structures de répit

Evaluation des structures de répit pour le patient atteint de la maladie d'Alzheimer (et maladies apparentées) et son aidant principal

La conclusion page 16-17 met en évidence les bienfaits positifs des répits intermitents de type "baluchon alzheimer" développé au Canada ainsi que toutes les nouvelles formes alternatives de répit à domicile, c'est à dire ce que nous tentons de mettre en place avec notre association ASPE depuis 4 ans déjà...

Par contre,"les stuctures de répit (accueil de jour, hébergement temporaire en institut ou à l'hôpital) n'ont pas véritablement fait la preuve de leur efficacité, considérées isolément, sur l'aidant en terme de santé mentale (bien-être psychologique et émotionnel),d'allègement du fardeau et de qualité de vie ni sur le patient en terme d'autonomie fonctionnelle, de troubles du comportement et de délai d'entrée en institution."

La prise en charge multidimensionnelle dont fait partie le répit est la plus positive.

Reste à "faire évoluer le cadre conceptuel pour mieux répondre aux besoins des aidants et des malades",comme le dit si joliment la conclusion de cette étude.

 

 



03/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres