ASPE et ALZHEIMER

ASPE  et  ALZHEIMER

La douleur

Le centre de la douleur se situe au-dessus de l'hyppocampe qui est une zone prioritairement touchée par la maladie d'Alzheimer.Graduellement, les lésions vont s'étendre à tout le cortex supérieur en remontant vers les aires de réception  des 5 sens et des aires motrices.

 C'est la raison pour laquelle accompagnants et soignants doivent rester vigilants car un malade ne se plaindra pas de la douleur.Il se sentira mal et pourra réagir par des cris ou de l'agressivité sans pouvoir exprimer  le pourquoi, à nous de le détecter par une observation fine.

Quelques exemples simples et vécus:

Mme X, 86 ans, diagnostiquée depuis 3 ans, vivant seule, fait des mots mêlés  toute la journée en prenant appui sur ses coudes de façon systématique et s'est créée un début d'escarre(mauvaise irrigation des points d'appui) à chaque coude.

Tout début d'escarre est douloureux mais Mme X ne le ressent pas.Les personnes assurant l'hygiène doivent donc être à l'affût de toute rougeur et ne pas la considérer comme bénigne et le signaler à l'infirmière qui prendra les mesures adéquates.

Vigilance et prévention sont indispensables pour éviter des soins ultérieurs lourds, onéreux et inutiles.

---------------------------------------------------------------------------------

Mme Y, 75 ans, vit avec son époux; est diagnostiquée depuis 4 ans, d'une démence fronto-temporale.Elle déclenche une agressivité inhabituelle lorsqu'elle souffre et ne sait l'exprimer.

Une fois,c'était pour une infection urinaire: ne buvait pas suffisamment d'eau.Son époux ne voulait pas la forcer à prendre de l'eau entre les repas.Elle se contentait d'un thé le matin et d'un potage le soir.Ce qui est très insuffisant comme apport liquide à la journée.Infection que j'ai détecté à l'odeur en la changeant et en discutant avec son époux sur la fréquence des mictions et la prise de boisson dans la journée et donc lui parler de prévention et éviter ces désagréments tant pour elle que pour lui qui ne comprenait pas cette agressivité à son égard.

Une autre fois,c'était à cause d'un arrêt du transit intestinal, lié aussi à l'insuffisance d'apport liquide, de fruits et de légumes et du manque d'activité physique.Questions appropriées à l'époux et détection du mal-être...

Une autre fois, elle s'était coincée le doigt dans une porte sans que personne ne le voie et son doigt s'était infecté, la faisait souffrir et la rendait agressive.Lorsque je suis arrivée, c'est la première chose qui m'a frappée: un doigt meurtri et rouge...

Trop souvent, le patient est catalogué "Alzheimer" et n'est pas entendu comme le commun des mortels avec d'autres soucis surajoutés à cette pathologie.Une vraie douleur existe mais ils ne savent plus l'exprimer en tant que telle et ils réagissent comme ils peuvent: cris, agressivité...

Observation, perspicacité sont nécessaires à cette évaluation simple.



19/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres